Icone Camion Livraison- Laboratoires Biorecherche
Livraison gratuite dès 49 €*
Icone Payement Carte Bancaire - Laboratoires Biorecherche
Paiement 100% sécurisé
Drapeau France - Laboratoires Biorecherche
Fabrication française

Blog

Le collagène, bonne ou mauvaise idée pour les personnes âgées ?

in Peau 16 août 2021

Le mot « collagène » vient du mot grec « kólla », qui signifie « colle », en référence à ses fonctions adhésives. Le collagène est une protéine qui a pour fonction d’octroyer aux tissus une résistance mécanique à l’étirement. Chez les animaux, le collagène est une des protéines les plus présente dans leur corps car il est indispensable lors de la cicatrisation. Chez les êtres humains, elle représente plus de 30% des protéines, présente dans la peau, les cartilages, les tendons, les tissus conjonctifs et les ligaments, elle en permet la bonne structure et la solidité. Avec l’âge la production de collagène dans le corps décroit. En outre, les protéines de collagène connaissent une dégradation en raison des rayons de soleil, les radicaux libres, la pollution… Tous ces phénomènes expliquent donc les nombreuses pathologies que subissent les séniors : arthrose, ostéoporose…

Les vertus du collagène

Depuis des siècles le collagène est utilisé pour soigner des troubles articulaires en rongeant le cartilage animal, en buvant de la soupe aux pieds de veau… Composant essentiel des ligaments, tendons et cartilages, le collagène favorise la cohésion et l’élasticité des articulations. Avec l’âge, les articulations sont en moins bonnes formes car elles sont souvent sursollicitées, en particulier chez les sportifs. Un apport en collagène aide donc à réduire les douleurs articulaires.

Selon une étude en 2018 de Daniel König, chercheur allemand, un complément de 5g de collagène par jour augmenterait largement la densité osseuse dans les vertèbres et le col du fémur sur des femmes ménopausées.

Le collagène est aussi connu pour son efficacité contre la cellulite. Celle-ci apparait lorsque la couche de graisse sous la peau touche le tissu, créant ainsi une apparence irrégulière. Ainsi, le collagène aide à la bonne absorption de l’eau dans le corps et permet d’éviter la fameuse « peau d’orange ». Par ailleurs, sa forte concentration en glycine contribue à bruler les graisses et créer des muscles pendant l’effort physique. En effet, la glycine est un acide aminé composant de la créatine (protéine présente dans les muscles).

La synthèse de collagène améliore la santé de la peau. Elle peut aider pour l’élasticité de la peau et ainsi diminuer l’apparition de rides cutanées car elle assure un certain niveau d’hydratation, c’est pourquoi elle est souvent utilisée dans les crèmes anti-âges. Son efficacité est également prouvée en ce qui concerne l’accélération du processus de cicatrisation de la peau.

Où trouver du collagène ?

Des facteurs externes peuvent perturber la création de collagène dans votre corps, par exemple si vous êtes fumeur, si vous vivez dans un environnement pollué, si vous êtes quelqu’un de stressé au quotidien… Il est donc nécessaire de contribuer.

Il existe peu d’aliments qui contiennent du collagène. On en trouve un peu dans les parties gélatineuse et osseuse de la viande (pieds, pattes, museau…) ou bien dans la membrane du jaune d’œuf, dans les arrêtes et la peau de poissons. On peut aussi favoriser des aliments riches en vitamines et minéraux, qui aideront à la production du collagène par l’organisme.

Pour compléter son alimentation et assurer une quantité suffisante de collagène dans le corps, il est possible d’en prendre en compléments alimentaires. Afin de ressentir pleinement les effets, les cures sont recommandées pendant 3 mois, à prendre de préférence avant le repas. La gamme Oxyprolane peut aider votre organisme à fournir un apport optimal en précurseurs de collagène et en acides aminés. En 3 jours seulement, le complément alimentaire Oxyprolane Dermic augmente de 30% la synthèse du collagène.

On peut aussi trouver du collagène dans beaucoup de crèmes, de sérum à appliquer généreusement sur la peau.

Source : Bonjoursenior.fr

Un commentaire
  1. Oxyprolane m’a été conseillé par une pharmacie de Montpellier très bien achalandée en compléments nutritionnels Je n’avais que 55 ans à l’époque et déjà des douleurs arthrosiques J ai 57 ans maintenant et j achète oxyprolane flex puisque la gamme a évolué Dès que je fais une longue pause cela redevient sensible Déjà cela ne me réveille plus la nuit, plus besoin de doliprane De plus je n’ai plus mal qu’à un seul endroit alors qu’avant c’était multi sites J’ai conseillé Oxyprolane flex à des proches septuagénaires Ils arrivent à toucher leur épaule, mettre la main au milieu du dos et n’appéhendent plsu de prendre leur petits enfants dans les bras Bravo Continuez !

Laisser une commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Panier